Drame de l’INJS : l’entreprise de sécurité prend des sanctions

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

À côté des excuses publiques, l’entreprise de sécurité FAC SECURITE livre sur VIBE RADIO.CI les sanctions arrêtées contre certains agents.

Au lendemain de l’horrible spectacle survenu à l’INJS, les commentaires fusent. D’aucuns ont aussitôt réclamé que l’animal féroce, le chien de race «Rottweiler croisé» soit systématiquement tué. D’autres, tancent l’entreprise en charge de la sécurité de l’INJS, FAC SECURITE à sanctionner durement les responsables, afin que le drame ne soit pas impuni.

Se prononçant sur le sujet, le DG de l’entreprise FAC SECURITE assure que des sanctions sont déjà prises et d’autres, en cours : « Tous les agents en charge de la sécurité ce jour-là sur le site ont été sanctionnés. Il y a eu des mise-à pied, mais aussi des avertissements. Nous attendons la suite des enquêtes. Quand toutes les responsabilités seront établies, des sanctions définitives seront arrêtées », a promis M.Diallo, le Parton de la société de gardiennage.

Pour la question de la présence de chiens de garde désormais à l’INJS, si l’entreprise n’envisage pas nécessairement pour l’heure d’intégrer cette espèce dans la sécurité du site de l’INJS, elle prévoit surtout un renfort sécuritaire avec des agents supplémentaires. Enzo Dia