Eléphants / Nomination Beaumelle : Yéo Martial réagit

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Suite à la nomination de l’ex-adjoint d’Hervé Renard, l’ancien coach champion d’Afrique 92 avec les Eléphants, Yéo Martial, a tenu à se prononcer sur le choix du technicien Français Patrice Beaumelle.

4 ans après le départ de son mentor, le disciple d’Hervé Renard prend les rênes de la sélection Ivoirienne. La nomination de l’inséparable adjoint de Renard : Patrice Beaumelle aux commandes du Onze Ivoirien, était pour le moins inattendu. 

Qu’en pensent les acteurs du monde du foot ivoirien ? 

L’ex-coach champion d’Afrique 92, Yéo Martial se prononce sur le site Vibe Radio.CI. L’ancien DTN des Éléphants valide le choix des dirigeants de la maison de Verre de Treichville : « A mon humble avis, c’est l’homme qu’il fallait. Je suis heureux que le choix soit porté sur lui. Je crois qu’on ne pouvait pas mieux tomber sur un tel choix de qualité », approuve Yéo Paul Martial.

Le légendaire entraîneur ivoirien Yéo Martial vante les mérites du fidèle travailleur de l’ombre d’Hervé Renard qu’il dit avoir déjà côtoyé en 2015 : « J’ai eu l’occasion de côtoyer Patrice Beaumelle en 2015 durant la campagne de la CAN que les Éléphants ont remporté. Beaumelle, c’est un bosseur, il a de la méthode, c’est un fin tacticien et un fin technicien. Je disais comme ça pour rigoler, que si ce monsieur-là quitte Renard, comment allait faire Le Renard », dit Yéo, avec sourire. 

Coach Yéo justifie par ailleurs le choix de la FIF : « Ce n’est pas un visage inconnu, comme son Boss Renard, Beaumelle est un Africain dans l’âme, il connaît la mentalité et l’environnement Africain. Il a une connaissance du football Ivoirien avec ses dirigeants et joueurs. Il a eu la chance d’avoir déjà bossé avec les Éléphants, avec lesquels d’ailleurs, il a remporté la CAN 2015. Il connaît une bonne partie du groupe actuel du Onze Ivoirien. Beaumelle c’est le choix de la continuité. On ne peut que lui dire Bonne arrivée chez lui ».

Sur la question du vécu et de l’inexpérience du numéro 2 favori d’Hervé Renard, voici ce que dit Yéo Martial : « Ecoutez, Kamara Ibrahim était le numéro 3 des coachs des Éléphants, avant d’occuper le poste de sélectionneur national. Il n’avait pas de vécu et l’expérience, mais il a fait un parcours plus ou moins acceptable. Au fil du temps, l’expérience s’acquiert. Beaumelle a surtout l’avantage de revenir dans un groupe qu’il maîtrise déjà », a tenu à exprimer le premier entraîneur ivoirien champion d’Afrique 92, Yéo Martial. Par Enzo Dia