Olo Kpatcha : il dévoile le tout premier cachet de DJ Arafat

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Pour la première fois, voici révélé le tout premier cachet officiel de la légende du coupé décalé. Son compagnon de longue date, Olo Kpatcha L’Empereur dévoile la somme.

7 mois après la disparition brutale de la légende du coupé décalé, Le Yôrôbô reste et demeure dans les esprits. À peine 17 ans quand le jeune Ange Didier, connu à l’époque comme Disc-Jockeys à l’ex Rue Princesse, débarque dans la musique à la faveur de la naissance du mouvement coupé décalé importé de Paris par Douk Saga et ses amis. 

En 2003, le fils de Tina Spencer enregistrait son tout premier hit coupé décalé, en hommage à Jonathan. 
Via le site WWW.Vibe Radio.CI, le gardien du Temple Arafat, Olo Kpatcha fait des révélations sur les débuts de Ange Didier Houon dans la chose musicale : « Comme Arafat était connu comme Disc-Jockeys à la Rue Princesse, c’est là bas que nous avons axé la promo de l’album. Pendant le temps de la promotion, Arafat prestait cadeau, c’est dans le « Travaillement », qu’on gagnait un peu et on rentrait avec » se souvient Olo Kpatcha.

L’ex bras droit du chouchou de la Chine dévoile sur Vibe Radio.CI le premier cachet de feu la méga star du coupé décalé : « On a trop joué pour les gens cadeau. Par moment, on nous payait que le transport. Arafat a reçu son premier cachet officiel dans un bar à Cocody 2 Plateaux. Le nom de ce point show, c’était Le Bethleys qui était tenu par un «Vieux père» de Didier. Le cachet que Yôrô a reçu ce jour-là, c’était 50.000 Frs CFA », a confié l’ex-Lieutenant du Champion de la Chine. Par Enzo Dia