Insolite: Pourquoi les indonésiens déterrent leur mort chaque année

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Exhumer les morts, nettoyer leurs corps, changer leurs habits, puis les enterrer à nouveau : ce rituel – appelé Ma’nene – est organisé chaque année par les Torajas, un peuple indigène, sur l’île indonésienne de Sulawesi. 

Eh oui, vous l'aurez compris, on a vraiment pas tous la même perception des choses ! L’objectif de cette pratique indonésienne est de montrer aux défunts qu’ils les aiment et obtenir ainsi une bonne récolte de riz l’année suivante. Les Torajas se comportent avec les défunts comme s'ils étaient encore en vie.

Fyant Layuk est Toraja. Il a assisté deux fois aux cérémonies du Ma’nene, mais n’y a jamais participé directement. Tout d’abord, les familles déterrent les cercueils, qui se trouvent dans les tombes familiales, avant de retirer les corps des défunts qui sont à l’intérieur. Puis elles les nettoient pour enlever la poussière et les éventuelles moisissures, elles les recoiffent s’ils ont encore des cheveux, elles leur parlent… Certaines familles leur mettent également du parfum ou leur offrent des cigarettes. C’est comme si les défunts étaient encore en vie.

Attention, les photos peuvent choquer...