Chanson Hommage E. Le ZULU: critiqués Mareshal et Shegal réagissent

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Des jours après la disparition d’Erickson Le Zulu, un collectif d’artistes ivoiriens a enregistré un single hommage. La chanson hommage est l’objet de vives critiques en ce moment.

En vue de rendre hommage à leur ami et frère décédé le 16 février dernier à Paris, un collectif d’artistes chanteurs est entré en studio pour enregistrer un single hommage au talentueux chanteur coupé décalé, mort le 16 Février à Paris. 

Le titre est une reprise de la chanson «Jonathan» de feu Erickson Le Zulu. L’œuvre musicale disponible depuis quelques jours, suscite la polémique sur la toile, principalement là où les artistes Maréshal Dj et Shéegal Mokonzy interviennent dans la chanson.
À la vue de la vidéo du single hommage, certaines opinions ont vivement critiqué les passages de Mareshal et de Shegal Mokonzy, partition qualifiée de «comédie musicale» pour un titre destiné à rendre hommage.

Les concernés : Mareshal et Shegal ont réagi sur le site VIBE RADIO.CI.

Mr Séka Séka : Mareshal Dj s’explique : « Ecoutez, chacun a sa manière de rendre hommage. On n’a pas fait ce single pour plaisanter. Attention, chacun de nous va partir aussi un jour. Dans mon intervention, je chante en Lingala et j’exprime ma peine et ma douleur dans ma langue. Car mon cœur saigne. Et quand tu reçois une mauvaise nouvelle de décès, c’est le cœur qui bat très fort et c’est ce battement de cœur que j’exprime en disant dans la chanson «Gboungboungboun», fait savoir Maréshal.

Shegal Mokonzy, son compatriote est lui, plutôt sur la défensive : « Ceux qui font de tels jugements, ce ne sont pas des connaisseurs de la musique. Il y a des gens qui se lèvent le matin, ils n’ont pas bien mangé, ils se mettent à raconter ce qu’ils veulent sur les réseaux sociaux. Ce sont les mêmes qui ont dit ici un moment que je devenais fou, ou même que j’étais mort. On ne peut pas se permettre de jouer avec la mort de son semblable. Dans la chanson, je fais le bruit d’une voiture démarrée, en disant que si la mort était une voiture qu’on pouvait démarrer pour donner vie, j’aurais récupéré les clés de la voiture silencieuse et démarrer afin qu’Erickson revienne à la vie. En quelques jours seulement, la chanson hommage a fait plus de 60.000 vues, si la chanson n’était pas appréciée, vous pensez qu’elle aurait atteint un tel chiffre ? Que les gens arrêtent de critiquer pour critiquer. Je n’ai que faire des mélomanes », a dit amer, Shegal Mokonzy. Par Enzo Dia