Cachet impayé : bloqué à Abidjan, l’artiste Robinio grogne

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’artiste Congolais Robinio et son staff sont bloqués à Abidjan. Robinio n’aurait pas perçu la totalité de son cachet après le concert PICNIC du samedi dernier.

On en sait un peu plus sur le gros retard dans le concert PICNIC du samedi 30 novembre dernier, qui présentait à l’affiche deux étoiles de la génération montante de la musique Congolaise : INNOSS’B et ROBINIO. Au lendemain du concert de l’espace Laguna, le chanteur Congolais Robinio est monté au créneau pour dévoiler la principale raison du grand retard du spectacle. Prévu pour 19h en effet, le concert a finalement démarré à Minuit.

Le chanteur Congolais Robinio annonce qu’il a été roulé dans la farine par l’organisateur. Il dit haut et fort n’avoir pas perçu de la part du promoteur ivoirien, la totalité de son cachet avant son show. Le chanteur congolais ajoute avoir toutefois accepté de donner son spectacle le week-end dernier par amour pour ses fans. L’auteur du titre «Misu Na Misu» précise que jusqu’à ce jour, il n’est pas rentré en possession du reste de son argent.

Le site VIBE RADIO.CI est ensuite entré en contact avec les organisateurs du spectacle pour en savoir plus sur cette épineuse affaire de cachet impayé, afin d’éclairer la lanterne des mélomanes. Nous avons réussi à joindre le promoteur, un certain Landry Eziao qui ne daigne pas répondre à nos questions. Il nous ramène à son collaborateur immédiat, répondant au nom de Guy Max. 

Ce dernier nous apprend que l’organisation ne se reconnaît pas dans les accusations de l’artiste Robinio. Il affirme qu’à ce jour la structure en charge de l’organisation s’est acquitté de tout engagement avec l’artiste. «Faux et archi faux», a démenti le manager de l’artiste, du nom de Ali Adgar : « Voyez-vous comment ces gens là ne sont pas du tout de bonne foi. Ils se sont foutus de l’artiste qui est arrivé ici à Abidjan depuis le jeudi 28 Novembre. Ils veulent maintenant se protéger et se donner une image. Et pour ça, ils racontent des blabla, des histoires à dormir débout. L’artiste ne veut plus de leur argent » , s’est emporté le manager.

Le “ manadja ” jure la main sur le cœur, n’avoir rien reçu à ce jour comme reliquat à payer sur la totalité du cachet de son artiste Robinio. 
4 jours après le concert PICNIC, le chanteur Congolais Robinio et son staff sont encore à Abidjan. Interrogé sur la date de leur départ à Kinshasa, le manager dit n’avoir aucune idée pour l’instant. 
Nous y reviendrons. Enzo Dia