Affaire Tiesco arrêté : le bras droit d’Arafat retire sa plainte

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Interpellé par la Police suite à une plainte de l’ex-chargé de communication de Dj Arafat, le chanteur coupé décalé Tiesco Le Sultan a été relâché après médiations. 

Tiesco Le Sultan n’ira pas en prison. L’homme qui l’avait fait arrêter a fait volte-face. Yves Roland Jay Jay, puisque c’est de lui qu’il s’agit, le bras droit de Dj Arafat a décidé de retirer sa plainte dans l’affaire où il accusait le chanteur barbu du coupé décalé de l’avoir «diffamé» et «menacé de mort».

Selon le camp du plaignant, à la suite de son interpellation par la Police, Tiesco aurait plaidé et présenté ses excuses au proche d’Arafat : « Face à la médiation de certains devanciers dans le milieu du show-biz et de mon âme sœur, j’ai décidé de retirer ma plainte, eu égard à la lourde peine d’emprisonnement que risquait Tiesco en cas de condamnation par un Tribunal. Vous savez tous que notre légende, Arafat a toujours privilégié un méa culpa sincère à une peine d’emprisonnement », explique Yves Roland.

Via le site Vibe Radio.CI, Yves Roland Jay Jay fait cette confidence : « Le frère Tiesco allait être déféré si je n’avais pas agi pour retirer la plainte. Il a voulu faire profil bas et présenter ses excuses, je suis un homme de paix et de dialogue, j’ai accepté la main tendue », a fait savoir Jay Jay qui a tenu à laisser ce message au chanteur appelé «Rebel» « Après son pardon, avant qu’on ne se quitte, je n’ai pas manqué de dire au frère Tiesco de plutôt chercher à se concentrer sur sa carrière musicale au lieu de faire le tapage. Qu’il évite les clashs inutiles, car on est pas Arafat qui le veut. Il faut qu’il cherche à faire ses preuves dans le coupé décalé avant de faire le m’as-tu-vu », a asséné le bras-droit de Dj Arafat sur Vibe Radio.CI. Par Enzo Dia